L’approche lente d’Andor pour les références à Star Wars expliquée par Diego Luna

Partagez l'article

Diego Luna explique pourquoi la saison 1 d’Andor a été légère sur les références à Star Wars. Disney + a d’abord remporté l’or Star Wars avec la saison 1 de The Mandalorian en 2019 et sa star Baby Yoda. Depuis lors, le streamer s’est lancé dans le contenu Star Wars, déclenchant un barrage de séries construites principalement autour de personnages familiers de films et d’séries d’animation précédents.

La dernière série Star Wars ne fait en effet pas exception lorsqu’il s’agit de ramener des personnages que les fans ont appris à connaître des films précédents. Mais bien qu’Andor tourne en grande partie autour de Cassian Andor de Rogue One et de Mon Mothma du Retour du Jedi (avec encore plus de personnages déjà vus qui promettent d’arriver plus tard), ses premiers épisodes ont en fait été légers sur des moments évidents de fan service. En effet, tout sur Andor a été relativement lent et délibéré, une approche qui a aidé la série à atteindre un score de 90% des critiques sur Rotten Tomatoes.

Le rythme lent n’est bien sûr pas au goût de tout le monde, ce qui explique peut-être pourquoi le score d’audience RT d’Andor n’est que de 82%. S’adressant récemment à Empire, la star d’Andor Luna s’est adressée aux fans qui pourraient s’inquiéter du fait qu’Andor fasse la lumière sur les références à Star Wars et l’action de whiz-bang, leur assurant que les choses qu’ils aiment arrivent. Découvrez ses remarques dans l’espace ci-dessous:

Nous demandons au public d’être patient car nous avons 24 épisodes pour arriver à Rogue One. La fin de Rogue One est aussi Star Wars que possible. C’est toute une accumulation jusqu’à ce moment-là.

Rogue One: A Star Wars Story de 2016 était en effet rempli de références agréables aux fans et d’œufs de Pâques, sans doute au détriment du film. Andor, d’autre part, s’est largement abstenu d’offrir simplement des « baies de membre » pour que les fans puissent se régaler, construisant plutôt son propre monde unique dans l’univers Star Wars. Cela ne signifie pas bien sûr qu’il n’y a rien de reconnaissable Star Wars à propos d’Andor. L’épisode 4 de la saison 1 ressemblait en effet beaucoup plus à ce à quoi de nombreux fans s’attendaient probablement, car il s’est rendu à Coruscant pour présenter Mon Mothma aux côtés de nouveaux officiers impériaux.

Il n’y a bien sûr rien de mal à ce que le fan service soit à première vue, et en effet, faire le plein de références, de retours de personnages hérités, d’œufs de Pâques et d’autres rappels a été une formule gagnante pour Disney tout au long de sa gestion Star Wars. Mais il y a aussi quelque chose de limitatif, du point de vue de la narration, à s’accrocher si étroitement au familier. Andor a en effet été salué par les critiques pour sa volonté d’aller au-delà de l’approche confortable du fan service pour raconter une histoire qui fonctionne comme sa propre chose, et pas seulement comme un exemple de plus de maintenance IP éhontée.

Il y a bien sûr des fans qui préfèrent le familier à l’audace, et pour eux, le rythme lent d’Andor et le manque de références à Star Wars ne fonctionnent peut-être pas. Mais comme Luna le promet dans ses nouvelles remarques, la patience sera récompensée alors qu’Andor navigue dans son arc de 24 épisodes pour enfin rencontrer Rogue One. Il reste à voir combien de fans sont prêts à rester à bord pendant toute cette longue période, alors qu’Andor trace son propre parcours unique à travers l’univers Star Wars.

Source: Empire

Source