Le futur Star Wars de Mon Mothma teasé par l’acteur Andor

Partagez l'article

La star d’Andor Genevieve O’Reilly a récemment teasé son avenir dans Star Wars. Se déroulant cinq ans avant la bataille de Yavin dans Star Wars: Episode IV – A New Hope, la dernière entrée de la franchise fantastique de science-fiction met en vedette Diego Luna dans le rôle de Cassian Andor, un espion endurci au combat qui a mené l’Alliance dans sa première victoire majeure contre l’Empire Galactique tyrannique dans Rogue One: A Star Wars Story. La nouvelle série Disney+ sert de préquelle à Rogue One: A Star Wars Story, mettant en vedette les acteurs de retour Forest Whitaker dans le rôle de Saw Gerrera, le vétéran de Clone Wars qui dirige une faction de résistance militante, et O’Reilly dans le rôle de Mon Mothma, le sénateur impérial qui a été témoin de la chute de la République et est devenu le chef de l’Alliance pour restaurer la République.

Bien que Mon Mothma ait fait ses débuts dans Star Wars: Episode VI – Return of the Jedi avec Caroline Blakiston dans le rôle, O’Reilly a été embauchée pour interpréter une version adolescente dans Star Wars: Episode III – La Revanche des Sith. Après son apparition dans Rogue One: A Star Wars Story, Andor épisode 4 voit l’acteur revenir dans le rôle d’un membre du Sénat impérial qui combat l’Empire de l’intérieur, soutenant financièrement une insurrection militaire en secret. La série révèle également le mari de Mon Mothma, Perrin Fertha (Alastair Mackenzie), un membre du sénat qui semble apathique face à la douleur et à la souffrance causées par l’Empire.

Dans une interview avec EW, O’Reilly tease l’avenir de Mon Mothma dans la dernière série télévisée Star Wars, Andor. L’acteur met en évidence la nature conflictuelle du sénateur dans l’épisode 4, en tant que femme aux prises avec ses propres batailles internes ainsi qu’avec des batailles externes concernant l’Empire. O’Reilly fait allusion aux « choix compromettants » à venir auxquels Mon Mothma sera confronté alors qu’Andor continue. Lisez ce que l’acteur dit ci-dessous:

Ce que vous avez de l’épisode 4, c’est une compréhension que c’est une femme profondément compliquée. C’est moins un visage que nous avons vu auparavant, et il vit dans le monde d’Andor, mais aussi dans le monde de Rogue One, où il est graveleux. C’est un peu sale, c’est un peu gris, c’est un peu ombragé. Elle, peut-être, pourrait faire des choix compromettants que nous n’avons jamais vus auparavant. Nous avons une femme qui a en elle la semence de la rébellion. C’est ce que nous voyons à Andor. Nous voyons une femme se pencher sur la graine de sa propre rébellion.

O’Reilly dépeint une version différente de Mon Mothma que le public a vue auparavant. Lorsqu’elle a été introduite dans Star Wars: Episode VI – Le Retour du Jedi, elle a été dépeinte comme la forte leader de l’Alliance avant l’attaque de la deuxième Étoile de la Mort. Cependant, Andor la dépeint comme une sénatrice stressée depuis son passage au gouvernement, argumentant contre les pions de l’Empire tout en n’adoptant aucun changement significatif par le biais d’une loi. Son agitation est évidente à travers sa rencontre secrète avec Luthen Rael (Stellan Skarsgård) ainsi que sa relation avec son mari, qui ne semble pas partager son animosité envers l’Empire.

Andor semble jeter les bases pour que Mon Mothma commence son propre voyage de personnage d’un sénateur impérial qui a l’impression de rester à peine à flot, au futur chef de toute l’Alliance Rebelle. L’allusion d’O’Reilly aux décisions que Mon Mothma doit prendre tease la lutte émotionnelle et psychologique qui va l’arriver. Bien qu’elle n’ait commandé que quelques scènes jusqu’à présent dans Andor, O’Reilly a déjà préparé le terrain pour les prochaines étapes vers son rôle destiné de chef de la Rébellion.

Source: EW

Source